Publié par le 16 avril dans Enigmes ***, Enigmes littéraires

en soixante ans il n’aura pas pris une ride
Bien que sa vie fût bien remplie et mouvementée
Malgré tous les coups sur la tête et dans le bide
Toujours beau il fut, et pour les dames aimanté.

Au début ses amis n’étaient que de passage
Seules constances le vieux et sa chère maman.
Ensuite il eut dans sa vie de curieux visages
Tels que le noir blanc, le rebut et le croulant.

Au long de sa vie il coucha plein de souris,
Belles, sournoises ou pleines de bonnes intentions.
Mais seule ravit son coeur la double Marie.

Homme de lettre, de grand talent, et d’action,
en le lisant on rêve, voyage et on rit
Et surtout il nous donne beaucoup d’émotions..

Partagez vos pensées