mer 11 juin

Du zèbre à l’ananas

Partant de la fin pour aller au début et revenir au dernier.

On l’a connu en écoutant ce qu’elle voulait.

De Tours en Tournées, Sa voix fut entendu dans le monde entier.

Qui est-elle ?

mer 28 mai

Forme ou Son

Si l’on considère ma forme, je peux avoir en degrés la moitié d’un cercle.
Mais avant tout je suis un instrument qui bien que n’ayant peu de notes, peux s’avérer très mélodieux.

Qui suis-je ?

mer 21 mai

Bon dans les oreilles

Pour la musique écouter,
Avec écran et boutons,
On peut gérer tous les sons,
Sur l’ami d’une pomme orné.

Depuis que son nom est né,
Il a vu plein de versions,
Pour toutes utilisations,
Pour écouter et jouer.

Des gros et des tous petits,
Aujourd’hui ont plein d’amis,
Qui tous commencent par des I.

Tout le temps ne communique pas,
Mais peut lire tous nos achats,
De chansons, nous sommes baba.

mer 14 mai

Une moitié

Se trouve au milieu du pain,
Ou bien quand il y a moitié,
On le trouve dans une portée,
En troisième place il vient.

mer 7 mai

Sonnet pour du bois

pour pouvoir marcher, j’ai besoin d’un élément,
Bien que je n’aie rien à voir avec un moulin,
Cet élément bien indispensable est le vent,
Qui la plupart du temps est fait par un humain.

Souvent à un buffet je suis apparentée,
Ce buffet étant fixé par un bon crampon,
Mais en moi il n’est pas possible de ranger,
Autre chose que des harmonies et des beaux sons.

A l’origine j’étais faite comme un chalumeau,
Et pourtant jamais de feu je ne produisis,
Bien que je puisse parfois créer des sons très chauds.

Malgré les nombreuses clés en métal que je porte,
Aucun portail, aucune grille jamais je n’ouvris,
Sauf quand d’une âme mon beau chant a ouvert la porte.

qui suis-Je ?

mer 30 avril

C’est tôt

Dans la fraîcheur du matin,
Un p’tit aire de mandoline,
Pour ma jolie concubine.

Le doux air du troubadour,
Réveille doucement mon amour,
Cette musique pour son bonheur.

mer 23 avril

Singe peu avisé

Quand s’ouvre sa cage,
Ce singe peu sage,
doit faire un choix.

Entre un magistrat,
Et une vieille nana,
Voilà un dur choix.

Pour une bonne justice,
Subit le supplice,
Lui qui coupe les voix.

Une belle distraction,
Cette scabreuse action,
Cachée dans les bois.